Il est temps que le dogmatisme " anti tram " du maire cesse!

Publié le par Europe Ecologie-Les Verts Grand Avignon

Il est temps que le dogmatisme " anti tram " du maire cesse. Cécile Helle a le devoir de tout mettre en œuvre pour faciliter la réussite de ce projet. Ce projet, comme tout projet écologique est aussi un projet économique et social. Dans une ville sinistrée économiquement comme Avignon, on ne comprend pas que son maire retarde le démarrage de ce chantier. Ce chantier qui va créer de l'emploi et qui sera le moteur d'un développement économique. L'attitude hostile de Mme le maire nuit aux intérêts de notre ville.
Chaque jour qui passe à retarder le projet coute très cher. Mme le Maire a déjà fait le forcing pour réduire l'ambition du projet, tant sur la longueur des voies que sur les aménagements urbains. Son but est de pousser le grand Avignon vers un projet qu'elle puisse critiquer. En se concentrant sur sa personne, Mme le maire en oublie les intérêts de notre ville. J’invite ceux qui souhaitent voir le maire revenir à la raison, à largement diffuser ce message.

http://www.citylocalnews.com/avignon/2015/06/26/grand-avignon-atouts-tram-il-faut-arreter-les-blocages-sur-le-tram

Commenter cet article

LIOTARD 16/10/2015 15:11

D'autant que l'on parle de plus en plus de la réouverture de la ligne Ferroviaire Avignon Barbentane Plan d'Orgon ( le projet de la réutilisation de cet axe de circulation pour le transport en commun est à l'étude d’après le Président de la commission du SCOT du pays d'Arles . La question d'y installer un tramways est étudiée ou - plus curieusement- celle d'y faire faire circuler des autobus! Il serait sans doute beaucoup plus opportun et écologique d'y faire circuler un train- tram qui est un système polyvalent pouvant faire circuler des machines aussi bien sur des axes SNCF que sur des axes de tramways.( voir la mise en service récente de train-tram Nantes-CHATEAUBRIANT). On imagine assez bien un train - tram circulant de Plan d'Orgon et desservant la plupart des villes et villages du nord des Bouches- du -Rhône jusqu'à Avignon, la gare tgv , la gare centre , l’hôpital de la Durance , le centre ville la faculté , Agroparc !). En outre, sur le plan de l'utilisation de l'énergie et de la réduction des gaz à effet de serre , c'est tout bénéfice car nous avons la chance d'avoir un réseau hydraulique conséquent avec la mère Durance et tous le réseau des canaux comme l' Anguillon ou encore le canal des Alpines. Une ligne qui pourrait être alimentée électriquement qu'à partir d’énergie renouvelable. Naturellement , il faudrait , là aussi , comme pour le bâtiment faire des efforts parfaitement réalistes d'économie d'énergie dont les marges sont sans doute encore plus importante. . Il faudrait revenir à des machines qui consomment raisonnablement de l'énergie . Benoit Thévard ingénieur spécialisé dans l'énergie,(voir son site ) évoque d'anciens réseaux ferrés dont les vitesses des trains étaient tout à fait acceptable même pour notre vie trépidante actuelle et consommant , par contre, nettement moins d’énergie que certaines locomotives d'aujourd'hui. Une locomotive TGV a besoin d'une puissance moyenne de 10 Mégawatts (MW). Pour avoir une idée de ce que cela représente , il faut savoir que dans le département de la Haute Vienne ( LIMOGES) la seule centrale hydroélectrique de Bussy-Varache, d’une puissance de 1,75 MégaWatts (MW), permettait à elle seule d’alimenter les 345 km de lignes autour de la ville de Limoges, entre 1908 et 1949. Le parc de 39 locomotives a permis de transporter jusqu’à 2,2 millions de personnes en 1938, avec un départ tous les vingt minutes entre 5h du matin et 21h. 10MW pour faire fonctionner un seul tgv et 1,75 MW pour faire fonctionner plus d'une trentaine de locomotives ! Si on fait le ratio sur 30 machines ( 9 machines en secours ou en maintenance ) on arrive à la conclusion que le tgv a besoin d'une puissance en moyenne 166 fois supérieure à une locomotive de l'époque ! Et on imagine les gains en puissance possible, aujourd'hui , avec des matériaux beaucoup plus légers , plus solides et les formes aérodynamiques !
Là aussi, dans les moyens de déplacement , nous avons toute une révolution à entreprendre ! Pour épargner la planète, nos enfants et retourner à une vie plus sereine et dépolluée !