Vers la reconnaissance du problème sanitaire et des mesures pour rendre l'air plus respirable sur le Grand Avignon !

Publié le par Europe Ecologie-Les Verts Grand Avignon

 
Communiqué de presse

 

Lors du Conseil Municipal du mercredi 28 Juin, le Vœu suivant qu'Olivier Gros et Jean-Pierre Cervantes avait proposé a été adopté à l'unanimité.

C'est un pas important franchi dans la reconnaissance du problème sanitaire lié à la qualité de l'air sur le Grand Avignon et la recherche de mesures concrètes pour améliorer la situation.

Pour autant,ce vœu sera-t-il entendu et entériné par le Conseil Communautaire ?

Nous le souhaitons vivement et attendons la réaction du Président Jean-Marc Roubaud et des autres vice-présidents.

 

Olivier Gros et Jean-Pierre Cervantes

Conseillers municipaux et communautaires d’Avignon.

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les élus écologistes proposent d'adopter le vœux suivant :

 

Le jeudi 13 Juin 2017 l'agglomération d'Avignon a enregistré des températures très élevées atteignant 35° et un pic de pollution important avec un indice de qualité de l'air de 84/100, chiffres fournis par AirPaca.

Cet épisode qui s'est poursuivi depuis de manière plus ou moins importante devrait se maintenir pendant la période estivale.

La pollution de l'air est responsable dans notre agglomération de 150 décès prématurés par an , chiffres fournis par l’INVS.

Un rapport récent du Sénat ( 15 Juillet 2015) considère que la pollution de l'air coûte 100 milliards d' € par an au Pays.

Ramené à l'échelle du GA cela correspond à 320 Millions d' € annuels correspondant aux frais médicaux, hospitalisations et aux embouteillages.

Selon Air Paca 80% de la population est concernée par une pollution de l'air dépassant les seuils limites de l'OMS pour les particules fines.

La France paie chaque jour une amende à l'UE entre 200 000 et 300 000€ pour ne pas respecter les normes en matière de pollution de l'air !
Équivalant à 320 000€ pour le Grand Avignon !

Outre les mesures à moyen et long termes prévu dans le PDU, et les obligations des PCAET, il est nécessaire d'agir dans des circonstances exceptionnelles.

Il nous semble que ces pics de pollution et la température excessivement haute devraient conduire les maires du Grand Avignon à prendre des mesures d'urgence pour limiter l'impact de la conjonction de ces deux éléments sur la santé des habitants du Grand Avignon.

Il se trouve de plus que les travaux du TRAM du Grand Avignon génèrent des ralentissements importants, source d'encore plus de pollution et de retards.

La pollution de l’air est donc une priorité en tant que mesure de santé publique, c’est aussi un élément important sur le plan économique car l’attractivité aussi bien commerciale, industrielle ou touristique risque de souffrir de l’image d’une ville polluée et insalubre pour ses habitants ou visiteurs. Quel avenir pour le tourisme estival dans une ville embouteillée et polluée ?

Face à ce constat, nous demandons dès à présent et jusqu’à la fin Août.

  1. l’instauration de la gratuité des transports en commun et des Vélopops

  2. L'interdiction du transit des poids lourds sur la rocade aux heures de pointes ( à définir en concertation avec le préfet de Vaucluse) .

 

 

Commenter cet article