EELV demande au préfet d’aménager l’interdiction de transit des poids lourds sur la rocade Charles de Gaulle à Avignon afin de pérenniser cette interdiction dans de bonnes conditions et de d

Publié le par Europe Ecologie-Les Verts Grand Avignon

Ci-dessous une lettre ouverte envoyée ce jour au préfet de Vaucluse et Mme le maire d’Avignon.
Nous invitons les média à informer les avignonnais de cette lettre et nous engageons tous les élus et les candidats à la mairie d’Avignon à appuyer nos deux demandes au préfet de Vaucluse.
Demande au préfet d’aménager l’interdiction de transit des poids lourds sur la rocade Charles de Gaulle à Avignon afin de pérenniser cette interdiction dans de bonnes conditions
Diligenter une enquête de santé publique !
Tous ceux qui souhaitent se joindre à cette démarche peuvent nous contacter à l’adresse mail suivante: vertsavignon@live.fr


Lettre ouverte au préfet de Vaucluse
et à Mme Marie-José Roig
EELV demande au préfet d’aménager l’interdiction de transit des poids lourds sur la rocade Charles de Gaulle à Avignon afin de pérenniser cette interdiction dans de bonnes conditions
et de diligenter une enquête de santé publique !

Depuis mercredi 23 octobre, la circulation est formellement interdite aux poids lourds en transit sur la rocade. Dans les faits, il en est autrement.
La commission mobilité a classé le projet LEO comme non prioritaire ce qui repousse ce projet à après 2030.
Le groupe local d’EELV Avignon prend note de la décision de la commission de mobilité que nous estimons sage et cohérente avec la politique environnementale du gouvernement.
Ceci étant posé, la grande majorité des élus, toutes tendances confondues, fait le constat que les riverains de la rocade respirent un air dont tout le monde sait qu’il est extrêmement pollué par les véhicules et notamment par les poids lourds (normes régulièrement dépassées). Ce constat est basé également sur des données chiffrées par l’organisme de contrôle de l’air en PACA.
De plus la France est astreinte par la commission européenne à des amendes pour dépassement des seuils d’émission des particules fines notamment à Avignon.
Mme Le maire d’Avignon a pris un arrêté interdisant le transit des poids lourds sur la rocade. Nous saluons cette décision, mais nous regrettons la façon hâtive dont il a été mis en œuvre qui pourrait donner au préfet un motif formel pour son annulation. Cet arrêté pris dans de mauvaises conditions pour des raisons politiciennes, répond néanmoins à un véritable problème de santé publique.
Afin de pérenniser cette interdiction de transit des poids lourds, on peut envisager raisonnablement des mesures progressives sur une durée qu’il reste à déterminer pour laisser aux transporteurs le temps de s’adapter et à la municipalité le temps de communiquer et de mettre en place une signalétique et des contrôles dissuasifs. L’accès au MIN pourrait être assuré sur des horaires définis.
On devrait de plus, durant cette période, apporter certains aménagements à l’itinéraire Nord Bouches du Rhône. Un groupe de travail pourrait être constitué avec le préfet de région, les responsables des deux départements, les villes concernées et la région.
Une partie des fonds prévus pour la LEO pourrait servir à engager un vrai projet d’urbanisme pour cette rocade !
On peut envisager notamment une couverture par endroits et la mise en place de mesures pour atténuer les nuisances sonores et la pollution des gaz d’échappement du trafic restant après l’interdiction de la circulation des poids lourds.

Nous demandons donc au préfet de Vaucluse de respecter le principe de précaution et de proposer des aménagements à cette interdiction de transit des poids lourds sur la rocade afin de la pérenniser dans de bonnes conditions. De plus, nous lui demandons de diligenter urgemment une enquête de santé publique. Nous invitons Mme le maire à appuyer notre demande d’enquête de santé publique.
Jean-Pierre Cervantes
Mohamed Zaïdat
Porte-paroles d’EELV Avignon

Commenter cet article